DES MILLIONS DE REGRETS

Distrayant !

des-millions-de-regrets

  • Le résumé de Daniel Telliez : On se retrouvait tous dans un bar qui s’appelait Au Grand Rendez-vous. C’était l’unique bistrot du village. En fait, j’ai toujours considéré que son nom entier, c’était Au Grand Rendez-vous des Prolos. C’était une gargote pas très reluisante, un peu miteuse, un peu comme nous. Tous les vendredis, on tentait notre chance à l’Euro Millions. On jouait une grille « multiple », tous ensemble. Un soir, nos numéros sont sortis. Les cinq chiffres et les deux étoiles. Ce soir-là, nous étions tous là. Il ne manquait que Lucie. C’est elle qui avait notre billet…

 

  • L’auteur : Aurélien Poilleaux est né en 1980. Grand amateur de films noirs et d’intrigues policières, il rêve longtemps de cinéma. Il obtient un diplôme de réalisateur audiovisuel en 2001 et poursuit une carrière dans les mondes aventureux de la télévision et du journalisme pendant une dizaine d’années.

    Aurélien commence par écrire plusieurs courts-métrages. Il en tourne quelques-uns, mais finit par comprendre que la grande majorité de ses histoires ne deviendront jamais des films, et également que la réalisation ne correspond pas vraiment à son caractère. Il se tourne alors vers l’écriture littéraire pour donner vie à ses personnages et à ses intrigues. Cette rencontre avec la nouvelle est un véritable coup de foudre. Aurélien en a écrit une vingtaine. Certaines ont connu un succès encourageant (dont « 99 filles », téléchargée plus de 60 000 fois ou encore « la contemplation de la lune », plus de 55 000 téléchargements). Plusieurs de ses histoires (dont « la contemplation de la lune ») sont publiées dans la collection Pause-nouvelle.

  • Ce que Daniel Telliez en pense : L’histoire est coute, bien écrite et surtout prenante. La naissance d’un vocation….ou comment une succession d événements peuvent changer une vie. Il y a une bonne intrigue. Petit livre qui se lit agréablement. L’histoire policière sans être passionnante se suit avec intérêt. Les personnages sont agreables à suivre. Ce n’est pas le polar du siècle mais c’est plaisant à lire. Pour les amateurs de récits courts.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s